Livres

Marie Kondo : la gourou des « bordéliques » ou la (fait) fée du rangement ?

 

La magie du rangementCe livre, j’en ai d’abord entendu parler sur les réseaux sociaux. Puis, j’ai découvert qu’il existait une communauté de « konmarieuses ». J’ai visionné quelques vidéos et j’ai découvert une magnifique poupée japonaise.

Marie Kondo

Pour en savoir plus, j’ai intégré le groupe Méthode Konmari (d’après Marie Kondo : « La magie du rangement ») sur Facebook. Et là, j’ai vraiment été admirative de voir tant de motivation et de détermination ! Les adeptes n’hésitent pas à poster, avec fierté, les photos de leur intérieur magnifiquement « konmarisé ». Et c’est à celle qui aura jeté le plus grand nombre de sacs poubelle rempli d’objets ne leur « apportant plus de joie ».

Vous vous en doutez, j’ai couru acheter le livre phénomène… et je l’ai dévoré !

L’idée de Marie :

Trier et ranger produit l’effet magique de transformer nos vies.

Elle propose une méthode de rangement radicale : jeter et ne garder que les objets qui nous procurent de la joie. Elle nous guide finement et sa philosophie d’une vie moins encombrée fait sens. Très vite, on a envie de s’y mettre. Et ça paraît simple car elle nous prévient des pièges à éviter et nous dit concrètement comment faire.

Et le gaspillage dans tout ça?

Ben oui, parlons-en !

Certains sont choqués de cette façon de jeter et trouvent ça scandaleux. Mais il existe des alternatives aux encombrants et les konmarieurs l’ont bien compris : Le bon coin, les braderies, momoxEmmausLe relais, etc. Internet regorge de bonnes idées qui vont dans ce sens.

Mais le plus important dans tout ça, c’est que cette méthode change notre façon de consommer. On devient plus réfléchis et responsables. On se surprend à se poser un tas de questions inédites avant d’acheter : « Où vais-je mettre cet objet? », « Il n’est pas cher, mais en ai-je vraiment besoin? », « Il est beau, mais j’en ai déjà un. »

Avoir vécu le tri radical et intense est une expérience qui nous donne la sagesse de consommer moins et mieux.

Ma conclusion :

Ce livre, je l’ai lu avec appétit. J’ai du chemin à parcourir, mais j’adhère à cette idée de choisir en toute conscience les objet qui m’entourent, et de me délester de ceux qui m’encombrent. Cette pensée me rend plus légère et heureuse.

J’y vais par étape, à mon rythme. J’ai suivi les conseils de la fée Marie, j’ai commencé par les vêtements…10 sacs au relais ! Youpi !! Et des armoires transformées grâce à sa méthode de pliage.

Alors, à dans quelques mois, quand je serai passée de la théorie à la pratique !

En attendant, faites-moi part de votre expérience en me laissant un commentaire.

2 Comments

  1. Cécile

    Jamais entendu parler de cette dame mais j’ai ma propre théorie du rangement: hormis les souvenirs (photos, objets particuliers, etc…), tout ce qui n’a pas été utilisé durant une année complète ne servira plus…. alors on débarrasse!… jusque là je n’ai jamais regretté ma théorie ! Et là que je vais bientôt déménager, je suis très contente de l’avoir mise en application depuis longtemps!
    En tous cas je confirme: jeter (recycler) fait un bien fou!

    Reply
    1. Mothertrotter Author

      Ah oui, quand il faut faire les cartons, mieux vaut avoir anticipé. Je te tire mon chapeau. J’ai encore du travail de mon côté. Mais ce livre m’a donné l’impulsion. Les garçons sont ravis de la nouvelle organisation de leur armoire. Ils choisissent leurs vêtements seuls. Ils sont très fiers de cette nouvelle autonomie.
      Bon courage pour tes cartons !

      Reply

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *